Promo !

Earsonics ES3

450,00 394,99

Description

Earsonics ES3 : l’immersion, c’est son rayon

Les ES3 ont été conçus par Earsonics pour séduire les audiophiles et les musiciens en quête d’un ear monitors à bon rapport qualité/prix. Cette paire d’intras bénéficie de trois transducteurs propriétaires et se présente comme le fer de lance de la gamme ES

Ergonomie

Earsonics a choisi un look particulièrement classique pour ses ES3 : on retrouve les deux intras habillés d’une robe noire à l’aspect brillant. À la fois solides et légers, durant notre mois de test, entre froid, chaleur et humidité, les intras n’ont pas bougé d’un poil. Et si l’on met de côté la vis apparente sur chaque châssis, certainement intégrée là pour faciliter une éventuelle réparation, les finitions sont bien réalisées.

Les intras, le nécessaire de nettoyage ainsi que les 5 paires d’embouts peuvent être rangés dans la petite pochette de transport semi-rigide fournie.

Les ES3 se connectent via un connecteur mini-jack 3,5 mm. Le câble tressé, qui contribue tout comme le connecteur coudé à la solidité de l’ensemble, est entouré de trois gaines : deux pour former le câble derrière chaque oreille et une dernière pour serrer plus ou moins le Y. Autre détail intéressant, chaque intra peut être détaché du câble grâce à un connecteur propriétaire.

Il y a peu de choses à leur reprocher en termes de confort. Une fois les bons embouts installés et les deux gaines bien formées autour du pavillon, les ES3 trouvent naturellement leur chemin dans l’oreille et restent en place, sans être trop intrusifs. Évidemment, si vous n’êtes pas un habitué de ce type d’intra, un petit temps d’adaptation sera nécessaire. La légèreté du châssis joue aussi en leur faveur, surtout pendant les longues sessions d’écoute. Enfin, l’isolation passive qu’ils procurent est très bonne, voire excellente avec les embouts à mémoire de forme.

Audio

Même si les ES3 cherchent à conquérir un plus large public, leur signature sonore reste relativement ancrée dans le monde pro en se montrant particulièrement douce. Ici, ce sont les embouts en mousse à mémoire de forme qui délivrent le rendu sonore le plus intéressant

Ce modèle a de sérieux atouts pour les amateurs de graves flattés et profonds. En effet, les ES3 font la part belle au premier tiers du spectre, ce qui permet à l’auditeur de profiter d’une solide sensation de pression et d’assise sur des éléments comme la grosse caisse, le tom basse, la basse ou encore la contrebasse. Plus agréable et précis que celui constaté lors du test des Earsonics Velvet, le comportement de ces intras n’est toutefois pas encore exemplaire. Les zones fréquentielles supérieures sont mieux loties et plus équilibrées, offrant aux voix, violons, guitares et bien d’autres sources une meilleure clarté et une bonne intelligibilité, encore plus flagrantes avec les embouts en mousse à mémoire de forme. Comme souvent sur ce format d’intras, les aigus/extrêmes aigus sont plus en retrait, mais sont ici loin d’être aussi effacés que sur certains modèles du genre, vraiment orientés pro. Cela donne à l’ensemble un aspect légèrement plus doux, sans pour autant être sourd.

Sans être chirurgicaux, les Earsonics ES3 proposent une scène sonore large et une bonne séparation des sources, que ce soit en largeur ou en profondeur. L’immersion sonore est vraiment un plus sur ce modèle, fruit d’un heureux mélange entre assise, bonne largeur spatiale et isolation passive efficace

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Earsonics ES3”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *